La Communauté des jeunes de Kalikak (CJK) a récemment organisé à Libreville, la première journée d’orientation des bacheliers sous le thème: «Mieux orienter les jeunes pour favoriser l’adéquation formation-emploi». Plus de 50 jeunes ont pu être guidés sur le choix de leurs formations post-bac.

La Communauté des jeunes de Kalikak a orienté 50 bacheliers sur le choix de leurs formations post-bac. © D.R.

Dédiée à l’épanouissement et le bien-être des habitants de leur quartier, notamment les jeunes, la Communauté des jeunes de Kalikak (CJK) a récemment organisé à Libreville, la première journée d’orientation des bacheliers sous le thème : «Mieux orienter les jeunes pour favoriser l’adéquation formation-emploi».

Selon le président de la CJK, l’évènement qui s’est déroulé en trois phases, a vu la participation de nombreux professionnels issus de différents corps de métier (sage-femme, statisticien, ingénieur en génie civil, conseillers d’orientation, etc.). «Les deux premières phases ont consisté à l’exposé de panélistes. La dernière a permis aux jeunes d’échanger avec les professionnels de manière interactive autour des stands», a expliqué Ursus Bozibo Emboni.

Plus de 50 jeunes ont pu être guidés sur le choix de leurs formations post-bac. «La CJK remercie particulièrement le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) qui a bien voulu financer cette activité ainsi que tous les facilitateurs et les volontaires de la CJK», a déclaré Ursus Bozibo Emboni. La CJK s’est donné la mission de promouvoir l’accès à l’éducation, la santé sexuelle et reproductive chez les jeunes ; lutter contre la délinquance chez les jeunes et promouvoir leur autonomisation ; faire de la solidarité une idée partagée et promouvoir la responsabilité humaine sur les questions écologiques et environnementales.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *